dimanche 19 mai 2019

Genèse d'un Surf Kite MAZ boards

Un de mes clients Olivier en avait marre de dépenser ses deniers dans la réparation de son surf kite "Stallion". J'en ai réparé au moins 6 à l'atelier et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il y a de grosses lacunes en terme de construction.
Olivier était tout de même amoureux de ce shape et m'a proposé d'en refaire une à la sauce MAZ boards.

J'ai relevé le défi et voilà le résultat !




Voici une synthèse de la technologie que j'ai développé sur cette planche.

- Un pont frêne + tissus Vector carbone pour une résistance accrue aux enfoncements.
- Du tissus vector carbone sur la carène + une résine teintée orange fluo pour donner du dynamisme et résister aux réceptions de sauts.
- Au cœur du pain j'ai logé un alliage liège / carbone qui joue le rôle de colonne vertébrale de la planche.
- J'ai logé chaque plugs FCSII dans un insert liège. Imputrescible, souple et dense à la fois, le liège a toute les qualités pour renforcer la solidité de la planche. Petit rappel le liège fait 200kg/m3 alors que la mousse n'en fait que 20 kg/m3


Niveau shape, si j'ai conservé globalement l'outline et le rocker de la Stallion, j'ai revu le rail et surtout le travail de la carène.
J'ai opté pour un profond simple concave continue sur l'ensemble de la planche. J'y ai associé une bordure V du maître bau jusqu'au tail.

Au final la planche est un peu plus légère que l'ancienne planche d'Olivier.  Elle est plus solide, absorbe mieux le clapot et est un vrai régal pour le surf et les sauts. Par ailleurs elle n'est pas plus cher que les modèles d'usine "jetables".
Si vous vous posiez la question d'un surf kite sur mesure il est peut être temps de franchir le pas !

Bon dimanche.

Votre shaper.

François




samedi 30 mars 2019

Redonner vie à une vieille planche


Cette planche avait pris de l'âge, des bosses, des fissures et de l'eau. Une voiture était même passée dessus !
Elle a une grande valeur sentimentale pour Pierrick (son propriétaire). Ils ont partagé ensemble de nombreuses vagues, sessions et pays…
J'ai été sensible à leurs histoires et j'ai donc naturellement accepté le défi de restaurer ce longboard Kaena de 9'.
Pierrick m'a un peu avancé dans mon travail en retirant le plus gros de la stratification et en scotchant les morceaux de placages qui tentés de se faire la malle.

Dans un premier temps j'ai passé la planche en étuve infrarouge afin de la faire sécher complètement.
Ensuite j'ai poncé les restes de strat ainsi que le rail noir qui présentait de nombreux impacts afin d'avoir un support brut et propre.

Vient après la séquence puzzle, je me suis occupé de recoller un par un chaque morceau de placage qui s'était désolidarisés de la planche.
Une fois ce boulot fini. J'ai dénombré une quarantaine de trous qui donnaient une vue directe sur l'âme en PSE.
L'enjeu était de trouver du bois avec une teinte la plus proche possible des bois existants sur ce longboard. J'ai trouvé deux morceaux de bois aux essences similaires à ceux utilisés sur la Kaena. J'en ai alors extrait une fine poussière afin de préparer une pâte à bois maison. J'ai pu reboucher puis poncer chaque accident sur la planche.

Chapitre suivant : La réfection des logos. Avec le retrait de la stratification, ils avaient quasiment disparus. Après quelques recherches sur internet et le contact de Pierrick avec le shaper de chez Kaena. Nous nous sommes rendus à l'évidence : il était impossible d'obtenir des logos neufs. Celui ci est déjà un modèle vintage car depuis le shaper a fait évoluer son logo. J'ai donc sorti les crayons Posca et avec les quelques photos que nous avons dénichées, j'ai pu refaire peu à peu les logos. Je crois bien que cela m'a pris la journée entière.

Logo Avant / Après.



Une fois les logos prêts, je me suis attaqué à la mise en peinture du rail noir en étant fidèle aux mesures prises avant d'attaquer les travaux de restauration.

Stratification de l'ensemble de la board



Voilà le résultat après six mois de labeur. La planche est restaurée. Cela prend beaucoup plus de temps qu'à faire une copie. Mais une copie n'aurait pas du tout eu la même saveur aux yeux de Pierrick et je le comprends.
Elle est maintenant prête à réécrire un bon bout d'histoire, surfer, voyager au côté de Pierrick.






Bon week end,
Votre shaper,
François


dimanche 10 mars 2019

Un nouveau modèle, la Mini Moon.

Voilà un nouveau modèle développé par mes soins à l'atelier spécialement conçu pour les amoureux du twin fins.

La démarche de création a été de choisir les dérives avant de créer le shape le plus adéquat possible !

Je suis parti d'un modèle de twin fins FCSII Mark Richards qui peut être associé à un mini stabilisateur central.

Allez hop c'est parti ! On sort le crayon et au bout de quelques essais, je m'arrête sur un shape avec une ligne proche du fish avec en plus un half moon tail et des wings en sortie de twin.
Un "V" pour augmenter la maniabilité et un double concave pour assagir l'effet twin.

Le shape prend forme, ici mise en avant de la découpe du tail qui caractérise la Mini Moon. Je pars sur un shape perso de 5'8".


J'imbrique des renforts de boîtier FCSII en balsa.

Une fois le shape fini, je me gère un logo MAZ boards marqueté. J'incruste un sycomore ondé dans du noyer.




Voilà le logo vu de près sous la dernière couche de gloss. La board est conçue avec la Wood Technologie. Celle-ci associe un placage bois sur le pont, un pain basse densité et une résine teintée pour la carène et les rails.



Voilà le résultat final :



Depuis la planche a été testée. Le comportement est très proche d'un fish twin. La Mini Moon est une attrapeuse de vagues. Cela plane fort et ça carve terriblement. Et là où c'est le plus surprenant c'est lorsque l'on ajoute la mini dérive centrale, elle vient clairement donner juste ce qu'il faut de contrôle supplémentaire. C'est idéal quand les conditions du jour sont un peu plus velues.

Bonne journée,

Votre shaper, François.

samedi 2 mars 2019

Egg Maz Boards du projet à la réalisation.

Voilà le beau projet que m'a confié Antoine:



Après avoir shapé cet egg de 6'4" . Je me suis lancé dans des mélanges de pigments afin de trouver les bonnes teintes.


J'ai straté ensuite le pont en incluant le dessin en papier de soie d'Antoine.


J'ai réalisé la stratification à la résine teintée sur la carène.



Il me restait alors à inclure la pine line noire, ajouter le logo MAZ boards en résine teintée, insérer le boîtier central ainsi que le puits de leash et à bichonner le tout. Et voilà le résultat:








Bonne journée.

Votre shaper.

François

mardi 19 février 2019

Django


Ha la Django MAZ boards! Un grand classique de l'atelier. Une board idéale pour les conditions petites à moyennes. Super confortable à la rame et fluide dans les carves. 
Celle ci fait 6'3", le pont est en lin et la carène en swirls (mélange de résines teintées).
Montage en 2+1. Carène V du maître bau jusqu'à l'extrémité du tail pour accentuer la maniabilité dans le travail rail sur rail.

Bonne journée.

Votre shaper.

François

dimanche 6 janvier 2019

Un nouveau joujou à surfer

Tout d'abord je vous souhaite une excellente année remplie de bonheur !


A mi chemin entre le Paipo et le bodyboard. Voici la dernière création de l'atelier.


La déco a été réalisée soigneusement au posca et avec beaucoup de goût par sa propriétaire Lenaïck.

Au niveau conception on est sur un pain PSE basse densité, une carène en cèdre rouge, un rail et un pont en liège le tout construit sous vide avec de la fibre de verre et de la résine époxy bio-sourcée.

Au final on obtient une planche très légère, robuste et sécurisante qui peut être utilisée avec ou sans les mini dérives twins.

Bonne semaine,

Votre shaper,

François.






.