samedi 21 octobre 2017

Egg éco conçu.




Voici un egg personnel sur lequel je me suis bien creusé la tête pour avoir la planche la plus écologique possible.
Dans cet article je vous explique les choix que j'ai fait pour cette planche.

1) Recycler une ancienne planche.


J'ai repris ce shape qui avait mal vécu, cloques sous la carène...
J'ai donc dégarni toute la fibre et le bambou du pont afin de mettre à nu le pain.


2) Préparer le pain.


J'ai raboté le rail puis j'ai coller sous vide un placage en frêne français (filière locale). Pour moi pour qu'une planche soit écologique il faut qu'elle soit avant tout durable donc solide. C'est pourquoi j'ai choisi un placage bois sur le pont. Ce placage va apporter un énorme renfort aux impacts.



3) Reconstituer un rail solide.


Pour poursuivre cet objectif de solidité j'ai reconstitué un rail par couche successive de liège et balsa. .




4) Shaper le rail.


Rabot à main, cale à poncer et huile de coude.


4) La stratification.


Le choix du placage bois sur le pont et d'un rail solide permet d'utiliser moins de fibre de verre. Ainsi on supprime 30% de fibre de verre. Qui plus est, la planche sera plus solide qu'une construction classique. Enfin, pour cette board la résine utilisée est enrichie en carbone végétal. 



Pour la carène j'ai utilisé du lin fabriqué dans ma belle région. Ainsi on évite encore d'utiliser de la fibre de verre. Pour le boîtier de dérive, c'est du recyclage, j'ai utilisé ceux présents sur la planche de départ.


5) Laisser respirer la planche.


J'ai choisi de mettre un plug à membrane gore pour que la planche respire et compense les différences de températures et de pressions. Ainsi la planche durera plus longtemps. J'ai scellé ce plug à l'aide de résine verte (enrichie en carbone végétal) avec une charge de liège.


5) Bannir la peinture.


Pas de peinture pour la belle, j'ai donc découpé mon logo dans du liège et l'ai apposé directement sur la planche.





J'espère vous croiser bientôt avec cette planche sur l'eau !

A bientôt.

Votre shaper.

François

dimanche 15 octobre 2017

Test du Twin Fish

La Cold Coast Community nous donne son avis sur son Twin fish de 5'3"



Rider: Bastien
Age: 39 ans
Gabarit: 1m73 / 70 kg
Surfer depuis: 1994
4  planches préférées:  Synergy 5'5", Twinfish 5'3", Fusion 5'7", Biphony 5'3" / 5'6"


"Sans doute la planche de l'année , le Twin 5'3 est ma planche de l'été. J'ai un temps hésité pour une version quad, puis finalement l'idée de partir avec un shape produit en twin m'a séduit. C'est une expérience nouvelle et intéressante. La planche est très vive, génère énormément de vitesse, beaucoup de facilité à passer des sections. J'ai l'impression d'être replacé au cœur de la vague plus naturellement. Pour ce qui est des manœuvres rien à voir avec les planches habituelles, il faut plus laisser travailler la planche , je dirais simplement mettre la planche sur le rail, doser les appuis et la laisser tourner et envoyer. C'est une vision différente du surf des courbes et des trajectoires plus coulées, plus fluides tout en gardant de la performance.  Un surf plus cool mais qui permet finalement une plus grande exploitation de la vague avec une grande facilité à passer des sections plates en attendant que la vague reprenne de la puissance.


Pour cette planche j'ai déjà testé un montage twin à base des Mayhem , ce montage ne me plait pas vraiment. Même si les sorties de virages sont vivaces , la planche manque de contrôle et les floateurs sont finalement très incertains lorsqu'on replaque la planche me laisse sur place et je décroche n'arrivant pas à suivre.
J'ai testé un autre montage en FCS II les modern Twin, c'est un super compromis entre contrôle et pivot on a toutes les qualités du twinfish vitesse et jolies courbes."


Pendant le shape


Pendant la stratification



La planche terminée avec son cèdre rouge sur le pont



Bon dimanche,

Votre shaper,

François





mercredi 4 octobre 2017

Un oeuf de plus

Voici un Egg sorti il y a peu à l'atelier.


Côté technologie et choix esthétiques:


Résine teintée bleu pour la carène, placage acajou sur le pont avec membrane respirante, pin line et logo doré, le tout en finition satinée.
Montage 2 + 1. Pour surfer en single la plus part du temps et y adjoindre la paire de stabilisateurs lorsque les conditions se verticalisent.

Shape:


Côtes: 7'2" x 21"6/10 x 2"3/4
Simple V progressif du Maître Bau à l'extrémité du tail. Pour faire de belles transitions d'un rail sur l'autre.


Bonne journée.

Votre shaper

François







dimanche 24 septembre 2017

Revolt conception (reportage photos)

Je vous ai parlé il y a peu de la Revolt.

J'en profite pour vous dévoiler aujourd'hui des photos en cours de conception dans l'ordre chronologique. Du shape à la stratification.

Côté shape


Vue sur l'outline




Premier chanfrein avec mon Skil 100


La planche shapée







Côté stratification


Ajout du lin sur le pont avec une résine teintée bleu translucide.



Amélie de la Cold Coast Community invitée pour participer à la stratification de la carène. En pleine réflexion sur les pigments à utiliser


Préparation de la teinte de fond


Le petit coup de squeegee





En bonne compagnie avec Bastien de la Cold Coast Communty



 Bon dimanche.

Votre shaper.

François 






mercredi 20 septembre 2017

Stratification sur une table basse

En attendant les vagues. Voici un sujet qui change un peu du surf.
Peut être que certains se souviennent de cette table basse que j'avais customisé il y a quelques années à l'aide de planchettes de Balsa.

Pendant la Stratification



J'ai remis ça cette année avec le même modèle de table. Mais cette fois ci avec une autre technique issue de la culture shape. En voici quelques photos

Pose d'un tissu de coton imprimé + tissu de verre


La table MAZ boards terminée avec sa finition satinée


Ainsi du shape de planche à la customisation de tables-basses il n'y a qu'un pas.
Contrairement aux surfs, celle ci n'ira pas à l'eau, mais sera de la partie pour les apéros d'après session !

Bonne journée.

Votre shaper.

François

mercredi 13 septembre 2017

Le modèle "Revolt"

Vous l'avez sans doute découvert en entête du blog il y a peu de temps. Voici une planche single à tendance Pig nommé "Revolt".


Côtes de la planche présentée: 7'8" x 21"1/10 x2"6/10


La caractéristique principale d'un Pig est d'avoir un Maître Bau (= largeur maxi de la planche) décentrée vers le tail. Ce qui permet de tourner plus court tout en bénéficiant d'une taille de planche importante. Niveau répondant on a le sentiment d'avoir une planche qui fait quasi 1 pied de moins.
Sauf que le volume et la longueur de la planche sont bien là, le confort de rame est au rendez vous.
Les longboarders apprécieront la facilité avec laquelle on peut placer un hang five.
Cette planche se surfe entre 7' et 8' . Le montage single est vivement conseillé sur ce modèle. Ainsi on colle vraiment à l'esprit de ce shape et aux racines du surf .
Côté carène un "V" progressif  facilite la bascule rail sur rail et rend le pilotage très fluide.
Enfin vous constaterez que la plage d'utilisation est très large.
Cette planche se montre joueuse dans des petites sessions, tout comme dans du "over head". Dans des conditions consistantes et apparemment délicates, elle est impressionnante de facilité.

Bonne journée.

Votre shaper.

François



mercredi 6 septembre 2017

Photon, retour de sessions.

Après quelques mois de tests, Bastien de la Cold Coast Community nous fait le plaisir de nous parler de sa Photon.

Voilà la bête ( 5'8" x 20"1/2 x 2"1/2, 2kg700)



"Voilà une planche conçue pour des vagues consistantes, sans doute ma planche la plus adaptée lorsque les vagues poussent très fort et que les conditions sont musclées. Comme je ne la mets à l'eau que lorsque les conditions s'y prêtent la recherche de vitesse est inutile il faut plus parler de contrôle de vitesse et d'avoir une planche qui permette de découper section après section la vague en cours. Initialement je suis parti d'un constat l'an dernier d'inconfort ou de planche non adaptée lors de sessions  avec plus de 2m de houle assez puissante. J'avais le sentiment de surnager en vitesse de filer trop vite avec mon modèle fusion ( 5'7'' x 21" x 2"1/2). Trop de vitesse donc un rail qui semblait difficile à planter et des courbes qui s'allongeaient.
J'ai donc confié à François le shape d'une Photon , avec son rail reconnaissable et si particulier qui permet d'avoir de la facilité sans compromettre la performance de la planche. Ainsi on garde du volume pour le confort de rame pour à la fois prendre des vagues facilement et remonter au pic aisément.
Montage  5 pour une variation entre tri et quad comme sur beaucoup de mes planches. Pour le moment je ne l'ai testé qu'en tri et le comportement me plait assez, avec beaucoup de pivot, la capacité à se placer dans la partie critique et de pouvoir enchaîner facilement des manœuvres en gauche tout comme en droite. Le comportement est aussi appréciable dans le tube.
On a vraiment l'impression de pouvoir découper la vague, les virages sont très courts et la planche est très réactive à chaque impulsion et changement de rail.
Une planche très performante donc, seul point négatif mais es-ce vraiment un point négatif (?) il faut un minimum de taille de vague car sinon la planche manque de vitesse mais n'est surtout pas adaptée à des conditions inconsistante ou je préfère sortir une Fusion/Synergy ou même Fish."